Red Queen T.2 : Glass Sword de Victoria Aveyard  Editions Le Masque  Parution le 10.02.16  472 pages

Fantasy ♦

Chronique → tome 1

3

Mare Barrow a le sang rouge, comme la plupart des habitants de Norta. Mais comme les seigneurs de Norta, qui se distinguent par leur sang couleur de l’argent, elle possède un pouvoir extraordinaire, celui de contrôler la foudre et l’électricité. Pour les dirigeants de Norta, elle est une anomalie, une aberration. Une dangereuse machine de guerre.
Alors qu’elle fuit la famille royale et Maven, le prince qui l’a trahie, Mare fait une découverte qui change la donne : elle n’est pas seule. D’autres Rouges, comme elle, cachent l’étendue de leurs pouvoirs. Traquée par Maven, Mare fait face à sa nouvelle mission : recruter une armée, rouge et argent. Sera-t-elle capable de renverser ceux qui les oppriment ? 

2

En route pour le tome 2, le tome ne sera pas un coup de cœur comme pour le tome 1, cependant il se défend pas mal. Le tome 2 reprends l’histoire où elle s’était arrêtée, je m’en remets toujours pas de la scène magistrale, vous voyez de quoi je parle évidemment ! (Si tu n’as pas encore lu le tome 2, tu es sauvé, je n’ai rien révélé → va de suite vers le tome 1). Ce tome est plus sombre et pesant que le précédent. La première partie de l’histoire traîne en longueur, c’est ce je lui reproche. La seconde partie est riche en action et en rebondissement comme sais le faire Victoria Aveyard et nous tient en haleine.

Dans ce second volume, Mare et Cal découvre que leur monde est plus vaste qu’ils ne le pensaient, qu’il ne se limitait pas qu’à leur Royaume de Norta. Mare Barrow fera face à de nombreux choix bonnes ou moins bonnes et devra accepter les conséquences de ses actes. Elle se forge une carapace, ne faisant confiance à personne, même pas à son frère Shade. La petite faiseuse d’éclair ne fait confiance qu’à son propre pouvoir.

Cal, lui est un personnage torturé et mystérieux, sa froideur s’effrite un peu dans les rares moments avec Mare. Son personnages est assez effacé, ce que je trouve dommage. Après, le fameux Maven que je n’arrive pas à cerner, sa personnalité est complexe, sombre, cruel, calculateur mais toutefois quand il s’agit de Mare, je n’arrive pas à comprendre son comportement et ses choix envers elle.

Comme le fait si bien l’auteure, les dernières pages du livre ont été forte en émotions, un supplice même… (ce n’est pas possible, mais nan !!!).

En somme, j’ai apprécié la lecture, j’ai l’impression que l’auteure a essayé de poser de nombreux détails et bases dans ce tome pour en faire quelque chose de magiques par la suite (enfin je l’espère !). On se demande comment les personnages s’en sortiront. Comment vont-ils faire ? Comment ? Comment…

Sinon, plus qu’un mois avant l’arrivée du tome 3 King’s Cage en VO, j’attends toujours la date de la sortie VF que je ne trouve toujours pas (Ô douleur et désespoir !). Apparemment, un tome 4 est en route pour 2018 ! Oh yeah !  Autre bonne nouvelle, le livre sera peut-être adapté au cinéma !!

8


5

Publicités