Traqué T.1 : Cessez d’être la proie devenez le chasseur d’ Andrew Fukuda ♦ Editions Michel Lafon ♦ Parution 04.04.2013 345 pages

Science-fiction

Quatrième de couverture
Gene est l’un des derniers humains sur Terre. Son seul moyen de survie : se faire passer pour l’un de ses prédateurs. Ne pas rire, ne pas transpirer, ne pas montrer qu’il est un « homiféré ». Cela fait dix-sept ans qu’il se fond parmi ceux qui n’hésiteraient pas à le tuer s’ils découvraient sa véritable nature.
Chaque décennie, le gouvernement organise un immense jeu où une poignée de privilégiés peuvent pister et dévorer les rares humains retenus en captivité pour l’évènement. Sélectionné pour traquer les siens, Gene ne peut commettre le moindre faux pas. D’autant qu’une mystérieuse fille éveille en lui des sentiments qu’il n’a pas le droit d’avoir. Des sentiments qui pourraient le trahir.
Gene a la rage de vivre… mais vaut-elle le prix de son humanité ?

Mon avis
Cela fait un petit moment que je l’avais lu et je l’avais laissé dans un coin de mon petit cerveau. Aujourd’hui, je vais parler de vampires, oui de petits bonhommes qui aiment nous prendre pour des gourdes de sang sur pattes.

Je ne suis point fan de ce genre de personnage, le seul qui a su me faire fondre est Edward (mais chut, c’est un secret !). Bon, un peu moins maintenant !!

Le titre « Traqué : cessez d’être la proie devenez le chasseur » m’a de suite tapé dans l’œil. La couverture présage une atmosphère qui sombre, haletante et mystérieuse.

Revenons à nos sangsues, contrairement à de nombreux livres de vampires dont je ne citerai pas le nom… Tenez-vous bien !  Nos chers vampires, ne sont ni beaux, ni attirants selon la description de l’auteur. Ce sont des prédateurs, avec un comportement assez hilarant, car ces derniers bavent, claquent des dents… Et j’en passe ! J’ai tellement ri devant mon livre, je n’ai point l’habitude de voir le mythe du vampire tourné en ridicule.

Sinon notre petit humain Gene aka l’homiféré essaye de survivre parmi ces monstres et sa survie va mettre mis à rude épreuve lorsqu’il est choisi pour participer à la Traque. Une chasse organisée toute les décennies pour traquer des proies, des humains. J’ai vraiment été prise dans ce tourbillon d’action et d’émotions (surtout de la peur !) avec Gene, ne pas faire de faux pas pour ne pas être démasqué. On est tenu en haleine tout le long pendant récit que ce soit avant ou pendant la chasse.

Le monde décrit par l’auteur ne donne pas de détails sur l’origine de ce monde qui ont rebuté certains dans les chroniques que j’ai lu. Il n’y a pas de détails, est-un un univers où les homiférés (humains) ont disparu ou bien un monde peuplé de vampire ? Je me suis posée beaucoup de questions et établit de nombreuses théories : sont-ils le résultat de de mutations génétiques, de savants fous avec leurs expériences ? Mais quelle est l’espèce qui a vécu le premier ?J’aime le fait de ne pas savoir, je me suis ainsi construite des hypothèses invraisemblables (indice : la réponse au dernier tome !).

J’ai passé une agréable lecture, malgré les incohérences dans le récit parfois, mais qui ne m’ont pas gêné et m’ont fait plus rire qu’autre chose. Un univers original, un peu gore et loufoque ! Si vous voulez une histoire de vampires repoussants, foncez !


Ma note :

Publicités